Saisi sur le fondement de l’article L. 521-2 du code de justice administrative, par l’association Avocats pour la défense des droits des étrangers, le Syndicat des avocats de France, le Groupe d’information et de soutien des immigrés (GISTI), ainsi que de nombreux requérants retenus au centre de rétention de Vincennes, le juge des référés du tribunal administratif de Paris a enjoint au préfet de police de fermer le centre de rétention de Vincennes et interdit tout placement durant 14 jours en raison de l’émergence d’un cluster de Covid-19 dans ce centre.

Tribunal administratif de Paris , 15 avril 2020, Nos 2006287/9- 2006288/9- 2006289/9

Me Sarah Hanffou

Rechercher un article

Sujets associés

Partage cet article

Articles similaires

  • Lire la suite
  • Lire la suite
  • Lire la suite